Chlore liquide pour la prevention et la lutte contre COVID-19 et autres maladies d’origine hydriques

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Introduction

La province du Nord-Kivu est constituée de 34 zones de santé dont 3 zones sont concernées par nos projets à savoir la zone de santé de Karisimbi (Goma), Katoyi et Kirotshe (territoire de Masisi).  

La province du Nord-Kivu ayant enregistré des cas des maladies à virus Ebola est actuellement frappée par la COVID-19. Ces maladies viennent s’ajouter à plusieurs autres maladies d’origine hydrique à savoir le choléra et tant d’autres .

Voici les résultats de l’évaluation multisectorielle réalisée en consortium par UGEAFI, PROCCUDE INTERNATIONAL et CAMME sous l’accompagnement d’OCHA, financé par HELP au cours du mois de juillet 2019 dans les deux zones de santé (Kirotshe et Katoyi):

  • Faible couverture en eau potable, estimée à 18% pour Katoyi; et 65% pour la zone de santé de Karisimbi en ville de Goma ;
  •  Le taux de couverture en latrines à dans les zones de santé de Katoyi et Kirotse sont moins de 30% et 61% respectivement ;
  •  Les latrines sont hautement sollicitées suite à la pression démographique grandissante dans ces zones de santé. Cette situation s’observe même au niveau des structures sanitaires et scolaire avec des infrastructures insuffisantes et délabrées ;
  • Inexistence de trous à ordures dans les ménages de ces zones de santé;
  • Dans le cadre des pratiques d’hygiènes, une personne sur trois interrogées connait au plus 2 moments clés de lavage des mains (au réveil et juste avant de prendre un repas).

Cela prouve en suffisance le degré imminent d’une intervention Wash pour lutter contre non seulement ce fléau de COVID-19 mais aussi d’autres maladies d’origines hydriques à travers les activités répondant aux besoins de base exprimés par la population locale en vue de permettre une acceptation et appropriation à travers les services essentiels pour la réussite du programme Multisectoriel de Riposte à la pandémie de COVID-19.

Formations

La Coopération Suisse a fait une donation d’un kit WATA de protection standard. Ce kit WATA permet de chlorer 4000 litres d”eau potable avec 1 litre de chlore liquide tandis que 5 ml peut chlorer facilement 20 litres d’eau à domicile. Ce kit produit 100 litres en moyenne par mois.

Pour les activités de formation, un staff d’Ugeafi a été formé par le représentant de la fondation Antenna Technologie. Une formation qui a connu la participation de 4 partenaires sous la supervision du représentant de DDC. Après cette dernière, la personne formée est venue à son tour organiser une formation de producteur de deux 2 agents de l’UGEAFI. Cette formation a porté essentiellement sur :

  • Les gammes des appareils et leurs usages ;
  • Généralité sur la production du chlore ;
  • La production du chlore ;
  • Utilisation du chlore mesure de la concentration du chlore ;
  • Entretien de kit Wata

Bénéficiaires

Direct:

  • 55 944 personnes de l’aire de santé de HEBRON, en zone de santé de KARISIMBI avec une fréquentation de 1200 personnes par semaine seront touchées par le projet du chlore liquide ;
  • 24 629 personnes de Kinigi et Ufamandu seront touchés directement et indirectement de ce projet du chlore liquide ;

Ce sont ces personnes qui seront impliquées dans l’exécution de cette activité et qui seront touchées par les séances de sensibilisation sur la pratique de lavage des mains au seins des structures sanitaire partenaire et bénéficiaire de chlore liquide suivant leur fréquentation.

Indirect :

Les bénéficiaires indirects sont l’ensemble des groupes des personnes qui ont trouvé l’impact d’une manière ou d’une autre par les résultats de l’activité. Il s’agit par exemple des personnes qui vont laver les mains avec de l’eau chlorée et consommer de l’eau potable issue des sources construites par Ugeafi et autres ainsi que dans les tanks familiaux.

Les bénéficiaires indirects sont ainsi estimés à plus de 412 624 personnes constituées, essentiellement, des personnes vivant en ville de Goma, Katoyi et Kirotshe, des voyageurs et des communautés voisines des zones d’intervention.

Distribution

Au cours de six semaines UGEAFI a produit 80 litres du chlore liquide :

  • 40 litres du chlore liquide distribués aux structures sanitaires de l’aire de santé de Hébron en faveur de 1 200 personnes par semaine dans la zone santé de Karisimbi dans la ville de Goma ;
  • 40 litres distribués respectivement dans la zone de santé de Katoyi sur l’axe 20 litres Ufamandu et 20 litres du chlore liquide à Kinigi en faveur de 2 360 personnes par semaine selon la statistique de la fréquentation par semaine.
Distribution de chlore liquide sur terrain dans le bidon opaque

UGEAFi distribue présentement du chlore liquide dans les zones de santé de KARISIMBI en ville de Goma en Aire de santé de Hébron et de Katoyi en territoire de Masisi.

Impact et témoignages

Bien qu’il puisse paraitre tôt de parler de l’impact de cette activité, mais d’une manière générale, les éléments ci-après peuvent déjà servir d’indicateurs d’impact de l’activité auprès des bénéficiaires :

  • Disponibilité de chlore en quantité suffisante dans les structures identifiées en ville de Goma et à Masisi;
  • Ferme engagement de personnels de santé soignant la population dans la gestion rationnelle du chlore ;
  • Sensibilisation à la communauté locale sur l’utilisation de l’eau potable et aux pratiques de lavage des mains par les agents de UGEAFI et les relais communautaires en s’approvisionnant du chlore disponible au sein de structure sanitaire ;
  • Ferme engagement de la population dans la pratique de lavage des mains au sein de structures sanitaire et au sein de leurs ménages respectifs.

Voici quelques témoignages et/ou changements observés:

Monsieur Joseph MUHINDO, chef d’Avenue de KALIMA, quartier Ndosho , commune de Karisimbi en ville de Goma

” Nous sommes très content que notre centre de santé Hébron soit approvisionné en chlore liquide. Avant votre arrivée, notre centre de santé Hébron, été sérieusement en difficulté de trouver le chlore liquide. Nous venons de remarquer que tous les malades qui arrivent au centre de santé applique la pratique de lavage des mains avant d’entrer au centre de santé pour bénéficier les soins. Le voisin du centre de santé en profite aussi le chlore liquide pour consommer de l’eau potable. Aujourd’hui, grâce à UGEAFI nous ne doutons plus d’apporter notre engagement dans la sensibilisation pour la lutte contre le COVID-19 dans notre Aire de santé. Nous venons d’enregistrer plusieurs cas de typhoïde, de diarrhée et 4 cas de choléra pour ce mois de juin 2020, pendant la saison sèche nous risquons d’enregistrer beaucoup des cas de choléra comme toutes les années.Il faut que UGEAFI ne s’arrête pas là-bas au structure sanitaire Hébron, pour la production et l’approvisionnement de chlore liquide, Toute la population estime à 148.973 du quartier Ndosho consomme de l’eau du lac qui n’est pas potable et ceux qui ont les tanks consomment l’eau du lac ou de pluie qui ne sont pas potable d’où les maladies d’origine hydrique.

BYENDA BINAKO

” Nous vivons avec les personnes qui nous approvisionne de l’eau dans le Tank, au lieu de nous aider avec de l’eau potable, nous sommes en train de consommer de l’eau du lac sans chlore, que le gouvernement vienne nous aider et d’autre organisation de la société civile pour sauver nos vies en danger.

Pasteur MUHINGI Edgard 

Nous sommes contents, ici chez nous que l’UGEAFI ait approvisionné du chlore liquide notre centre de santé Hébron, toute fois après avoir testé la qualité d’eau que nous consommons, cette eau est impropre à la consommation, nous risquons tous de mourir, personne ne se soucie de la population, notre santé est en danger, la population est délaissée, nous avons besoins des organisations pour nous aider avec le chlore. Que Vive l’UGEAFI ! 

Vital MWEMEZI, Vendeur de l’eau au Tank

Nous venons de constater que nous vendons de l’eau qui n’est pas propre à la consommation, ceci est causé par les propriétaires des véhicules qui nous trompent en nous approvisionnant de l’eau du lac qui n’est pas chlorée dans tous les quartiers et nous demandons un test rapide pour que tous les tanks soient chlorés. Nous sommes aussi très ignorants de tester la qualité de l’eau par manque de matériels. Que l’organisation UGEAFI puissent nous aider à trouver le chlore liquide si non c’est vraiment catastrophé.

Au nom des bénéficiaires des actions de l’activité de production et distribution de chlore liquide et à celui d’UGEAFI, nous tenons ainsi à exprimer nos vifs remerciements à DDC et HELP pour avoir mobilisé des ressources financières pour les moyens de locomotion (transport du chlore), paiement des primes pour les deux animateurs (producteur et distributeur).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
UGEAFI