Confection de serviettes hygiéniques réutilisable et formation professionnelle pour les jeunes femmes d’uvira-RD Congo.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Selon les témoignages recueillis au cours de la mise en œuvre du «  projet de formation professionnelle pour les femmes avec la production de serviettes hygiéniques réutilisables» exécuter par UGEAFI en partenariat avec SeCoDév, il a été remarqué que le coût élevé et la difficulté d’accéder à des serviettes hygiéniques sont des obstacles majeurs à l’hygiène pour les filles et femmes du milieu rural, plus particulièrement celles issues des familles vivant en Milieu  à faible revenu dans les territoires du sud-kivu. Pour la gestion de leur hygiène menstruelle, les filles sont obligées d’utiliser des vieux chiffons ou des morceaux de tissus souillés durant leurs règles. C’est une pratique qui entrave leur dignité et pouvant entrainer des conséquences désastreuses sur leur santé et leur vie scolaire. Pour les filles qui sont encore sur le banc de l’école, c’est un problème considérable puisque elles ratent les cours pendant une à plusieurs journées.

Au-delà de l’inconfort et du manque de confiance en soi que cette période peut générer, l’utilisation de morceaux de tissu ou de papiers journaux est risquant pour la santé et peut provoquer des infections.

Face à ce fléau sanitaire, surtout chez les jeunes les plus vulnérables, UGEAFI a voulu appuyer le centre de formation professionnelle « MAMA TUNAWEZA »à lancer une unité de production de serviettes hygiéniques à bas prix. Ceci rentre dans le cadre de la promotion de la santé des jeunes et en même temps de la promotion de l’autonomisation des jeunes filles. Ce programme va permettre aux jeunes filles participant à la production et la vente des serviettes d’être valorisées, renforcées en pouvoir économique. UGEAFI a appuyé cette unité en mettant à sa disposition en mettant à leur disposition 10 machines à coudre, des centaines de mètres de tissu de plusieurs qualité, 2 machines sulfureuse et des intrants qui vont permettre à fabriquer les serviettes  qui seront vendues pour assurer la continuité de la chaine production.

De juillet à décembre 2018, 4611 serviettes hygiéniques ont été produits au sein du centre, soit 1537 kits de 3 serviettes chacun. Grace à des campagnes de vulgarisation et marketing dans nos différentes zones d’intervention d’UGEAFI à savoir : Uvira, Minembwe, Itombwe, Lemera et Bibokoboko, 516 kits ont été vendus  au prix de 1,5 USD le kit.

Pour Madam Nasine, coordonatrice de ce projet au sein d’UGEAFI les kits des serviettes hygiéniques ont été vendus à un prix inférieur au prix de la planification initiale qui était fixé à 5 USD. Cette situation s’explique par 2 éléments à savoir : la pauvreté de la population dans les milieux ruraux (nos zones d’interventions) et la résistance des femmes et filles de la cité d’Uvira à utiliser les serviettes hygiéniques réutilisables au détriment des cottex à usage unique.

« En effet, les serviettes hygiéniques intéressent plus les femmes rurales que les femmes urbaines et sur les 516 kits achetés, seulement 40 kits ont été achetés à Uvira. Les 476 autres kits ont été achetés à Minembwe, à Bibokoboko, à Itombwe et à Lemera. Les femmes rurales restent confrontées au problème de la pauvreté, d’accès au cash. Ce qui complique d’avantage l’écoulement des serviettes hygiéniques. Cette contrainte nous a obligé de rabattre le prix à 1,5 USD, l’objectif étant d’améliorer dans un premier temps l’hygiène des femmes et leur permettre de recouvrir la dignité » conclut-elle.

En plus de la production des serviettes hygiéniques, 11 femmes vulnérables ont suivi une formation en coupe et couture pour leur intégration socioprofessionnelle. Ces séances de formation ont organisées en deux parties à savoir une partie théorique et une partie pratique. Ceci a permit aux femmes d’assimiler les différents thèmes planifiés pour cette formation. Les 11 femmes ont achevés la formation et ont maîtrisées les notions suivantes : faire la coupe et la couture d’une chemise, d’une jupe, d’un boubou, d’une culotte et d’une blouse ou « libaya », d’une culotte et d’une chemise simple. Les 11 femmes se sont réjouie de la formation reçue par UGEAFI et se lancent déjà sur le marché de l’emploie.

plus d’info à lire sur: http://www.ugeafi.org/projet-de-formation-professionnelle-pour-les-femmes-avec-la-production-de-serviettes-hygieniques-reutilisables/

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.