IDJWI : La pénurie d’eau potable en passe d’être résolue

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 

    Différentes bornes fontaines fournissant d’eau potable sont en cours de construction dans plusieurs coins de MUGUZA sur l’île d’Idjwi en province du Sud-Kivu. Les bénéficiaires poussent un ouf de soulagement

Dans le cadre de l’exécution du projet d’adduction d’eau potable, UGEAFI sous le financement de SODI, a débuté pour ce mois de février  un projet pouvant permettre d’alimenter en eau le village de MUGUZA en Groupement MUGOTE, chefferie de TABUKA.dans le territoire d’ijwi (Sud).

Ce  projet vise non seulement l’alimentation en eau mais aussi cherche à diminuer la distance  qui  sépare la population par rapport aux points  de puisage

« L’île d’IDJWI se trouve être parmi les territoires du sud kivu qui ont une forte pénurie d’eau potable  », a indiqué Butoto Naum Directeur général d’UGEAFI. Selon lui, le choix d’IDJWI a été dicté par le fait que ce territoire se classe dans la zone dite endémique de choléra à des périodes très répétitives. « Aujourd’hui, l’idée est de nous inscrire dans la logique de la prévention pour éradiquer du choléra dans cette zone. La population s’approvisionne en eau du lac kivu. Non seulement elle s’approvisionne dans une source non autorisée par rapport à l’eau potable, mais il y a aussi des victimes, des gens qui sont emportées par le lac KIVU alors qu’ils étaient entrain de puiser une eau qui n’est pas potable », se lamente M.BUTOTO. Il a demandé à la population de cette localité bien entretenir cette eau.

Pour alimenter les villages de Muguza où des ménages, des restaurants, des établissements scolaires et églises… se plaignaient de pénurie ou de coupures intempestives d’eau,  une station de traitement et de distribution d’eau potable,5 bornes fontaines vient d’être construites à MUGUZA.

Selon KAMUKE Joseph ingénieur hydraulicien, la contribution locale sous l’implication des autorités en place a été perçue avec satisfaction dans l’exécution et réalisation des travaux.

« Au début du projet, nous avons déterminé la participation communautaire dans le creusage des tranchées, le transport des matériels du lieu de stockage jusqu’au site des travaux et grâce à une forte implication des autorités locales, la population a participé et nous en sommes reconnaissants », a-t-il dit.

Tout en louant la présence de l’eau potable pour la première fois dans le village de Muguza, le chef coutumier, plaide pour l’adduction d’eau dans les groupements voisine qui n’ont encore bénéficié de genre de projet

« C’est un projet qui n’a jamais était réalisé à dans notre groupement depuis que le monde existe. Maintenant, grâce à UGEAFI, nous consommons l’eau potable (…) Nous demandons à UGEAFI de ne pas se limiter par là. Si possible, qu’il nous aide à aménager des sources se trouvant dans les villages qui n’ont pas eu la chance d’avoir l’eau du robinet »

PHOTOS:

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.