Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Présentation du projet

Demo Content

Objectis globales &spécifiques
  1. Objectifs globale:Contribuer à la sécurité alimentaire et à  l’eau potable pour 3.000 ménages à Itombwe par les renforcements des capacités dans l’agriculture, par les sources aménagées, des toilettes, les sensibilisations en ce qui concerne l’hygiène, l’environnement et la prévention de la violence et de VIH/SIDA.
  2. Objectif 1 : Contribuer à la diversification de la nourriture de 2400 ménages
  3. Objectif 2 : contribuer à l’amélioration de la santé publique par la construction des sources aménagées, des latrines et des douches dans 6 - 7 aires de santés concernées par le projet
  4. . Objectif 3: contribuer à la sécurité des filles et des femmes
  5. Objectif 4: Contribuer à la cohésion sociale et pacifique ainsi qu´à la prévention des maladies causées par l´ignorance du mode de leur la transmission
  6. Objectif 5 : contribuer au renforcement des capacités de la population d´Itombwe par des formations de différents volets
  7. Objectif 6: contribuer à la sauvegarde et la protection des ressources naturelles par la mobilisation et éducation de la population.
  8. Objectif 7 : contribuer au renforcement de l´économie à Itombwe par la construction des marchés pour la provision régulière.
Activités réalisées

-       50 sources d’eau captées, aménagées et clôturées avec 4536 sticks d’arbre au profit de 1456 ménages, composés de 9056 personnes dont 4462 hommes et 4594 femmes;

-       50 comités d’eau mis en place, composés de 300 personnes, dont 127 hommes et 173 femmes;

-       1146 personnes utilisées en termes de cash for work pour les différentes activités du projet ;

-       60 toilettes et 12 douches construites au profit de cinq écoles, trois centres de santé et les deux marchés (ceux de Makutano et de Mikalati) pour une population globale de 17469 personnes dont 8385 hommes et 9084 femmes;

-       800 foyers améliorés construits au profit de 800 ménages (composés de 5127 personnes dont 2593 hommes et 2534 femmes)  et 400 délégués des villages (comités d’eau et comités Foyers Améliorés) formés sur l’hygiène, dont 132 hommes et 268 femmes;

-       25 km de routes réhabilités sur l’axe Lusuku-Itombwe, 3 petits ponts réhabilités et  un pont construit à Itombwe;

-       2624 personnes sensibilisées sur le VIH/VBG, dont 1207 hommes et 1417 femmes;

-       12987 préservatifs masculins et 6006 dépliants distribués à 1366 personnes (dont 1297 hommes et 69 femmes) parmi les 2624 sensibilisées sur le VIH/VBG;

-       15 cas de pratiques traditionnelles dérangeantes documentés et 4 plaidoyers menés relatifs aux Violences Basées sur le Genre documentés;

-       2622 personnes sensibilisées sur l’hygiène, dont 1133 hommes et 1489 femmes;

-       631 personnes sensibilisées sur la prévention des conflits intra et inter ethniques au niveau des écoles, dont 591 élèves (359 garçons et 232 filles) et 30 membres du personnel;

-       684 personnes formées sur la prévention des conflits intra et inter ethniques au niveau des écoles, Eglises et villages;

-       10 vulgarisateurs formés sur les techniques d’aménagement des potagers des maraichères et la vulgarisation agricole;

-       1200 bénéficiaires des semences des cultures maraîchères formés sur les techniques d’aménagement des potagers des maraichères;

-       300 membres des 50 comités d’eau formés sur la gestion des sources aménagées et l’environnement, dont 127 hommes et 173 femmes;

-       175 autorités locales et leaderslocaux participent au déroulement du projet et sont formées sur la préservation de l’environnement et des ressources naturelles, hygiène, VIH/SIDA (Virus de l’Immunodéficience Humaine/Syndrome de l’Immunodéficience Acquise) et IST (Infection Sexuellement Transmissible), VBG (Violences Basées sur le Genre), la responsabilité de maintenir les mesures, dont 105 hommes et 70 femmes;

-       2 champs de démonstration contenant  595 arbres fruitiers et indigènes plantés et 2 comités de gestion mis en place ;

-       822 personnes accompagnées par des vulgarisateurs pour un apprentissage technique aux champs de démonstration;

-       3552 personnes sensibilisées aux villages et dans des églises sur l’environnement et la préservation des ressources naturelles, dont 1610 hommes et 1942 femmes;

-       6 hangars de marchés construits;

Ces activités ont touchées 56375 personnes soit 11.275 ménages

Résultats atteints

Demo Content

difficultés rencontrés

Le déroulement du projet a été confronté à  deux difficultés majeures  afférentes :

-au trafic difficile des véhicules de janvier à avril 2015 suite au délabrement des routes et  à la destruction des ponts, consécutifs à la forte pluviosité pendant cette période-là ;

-au problème de communication avec la direction générale de l’UGEAFI à Uvira, lié pour la plupart des temps aux   pannes techniques intempestives de l’antenne téléphonique ‘’VODACOM’’ de Mikenge et à  la faible connexion internet du Bureau de la Zone de Santé  d’ITOMBWE. Cette situation a  réduit les fréquences de notre communication avec la direction générale. Pour remédier à cela, nous avons dû nous rendre loin dans la brousse aux  endroits arrosés par le réseau VODACOM de l’antenne de Minembwe.

Photos des quelques activités réalisées

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
© 2018 All Rights Reserved - UGEAFI