Projet “MAISHA BORA”

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Dans le cadre d’assurer la sécurité alimentaire ainsi que le revenus des agriculteurs dans les moyens plateaux de Bibokoboko, UGEAFI a mis en place le projet “Maisha Bora” avec trois objectifs:

  • Former les agriculteurs sur la structuration paysanne
  • Fournir les intrants agricoles
  • Faciliter l’accès au Pont Lwiko

1. Formation des agriculteurs sur la structuration paysanne

Des agriculteurs en pleine formation sur la structuration paysanne

Une formation sur la structuration paysanne a été offerte par un consultant agroéconomiste en faveur de 250 agriculteurs regroupés dans 10 organisations paysannes à raison de 25 agriculteurs par structure paysanne. Ces agriculteurs sont composés de 157 femmes et 93 hommes issus des villages de Magaja, Bivumu, Koweït, Betheli, Nakisozi, Lutabura, Mugono, Mugorore, Kabembwe, Kisombe, Matare, Bijanda, Bikirikiri, Sebasaza, Muhebwa, Lulimba, Kabara, Kavumu, Kakuku-Kakomba et Magunga.

Cette mise en place des structures paysannes est une nouvelle approche mise en place par UGEAFI ayant plusieurs avantages tel que :

  • Susciter un esprit coopératif chez les agriculteurs,
  • Renforcer la cohésion sociale,
  • Faciliter le transfert des compétences entre les agriculteurs,
  • Permettre aux agriculteurs d’effectuer des ventes groupées et développer d’autres activités de développement dans leurs villages respectifs.

Cette stratégie semble la mieux adaptée car, bien implémentée, elle permet d’effacer dans les têtes des paysans l’esprit d’attentisme, de les placer au centre du développement et pérenniser les actions du programme dans les moyens plateaux de Bibokoboko.

Au terme de cette formation, les membres de 10 organisations paysannes ont élaboré un document de base/statut qui doit les régir. Les actions définies dans lesdits documents ainsi que ceux qui sont à développer par chaque structure de base, permettront aux agriculteurs des moyens plateaux de Bibokoboko de booster le développement dans leurs villages respectifs.

2. Distribution des intrants agricoles

Un total de 250 agriculteurs des moyens plateaux de Bibokoboko vient de bénéficier de semences des cultures maraîchères des spéculations suivantes : chou, oignon, amarante et aubergine. Chaque agriculteur a reçu 100 g de semence à raison de 25 g par spéculation. 

Notons que les semences des cultures maraîchères sont distribuées aux agriculteurs des moyens plateaux de Bibokoboko pour contribuer à la diversification des repas dans les ménages et améliorer la santé des populations en les procurant des vitamines et autres éléments nutritifs indispensables au corps humain. 

Actuellement les 250 bénéficiaires de semences des cultures maraichères sont entrain d’être accompagné techniquement par l’agronome dans la mise en place de germoirs. Et pour faciliter les maraîchers à bien conduire leurs activités et anticiper les aléas liés à la pluie, 250 arrosoirs ont été distribués à ces agriculteurs soit 1 arrosoir bénéficiaire.  

Les agriculteurs seront aussi accompagnés par l’agronome pour produire des semences de certaines cultures (amarante, aubergine) ; un mécanisme efficace de leur permettre de relancer d’autres cycles de production même après le programme. 

3. Entretien du Pont LWIKO

Au cours de ce deuxième trimestre de l’année 2020, UGEAFI a réalisé les travaux d’entretien de la route dans les moyens plateaux de Bibokoboko. Le tronçon TUJENGE – PONT LWIKO a été la cible prioritaire, ceci pour faciliter en premier l’accès facile dans cette zone et en second lieu permettre à la population et aux petits commerçants exerçants leurs activités dans cette partie du territoire de Fizi à se déplacer sans beaucoup de peine. En effet, ce tronçon a connu de nombreuses érosions, jonché des trous et était devenu quasi impraticable. Pour ce fait, UGEAFI a réalisé sur un tronçon de 5 km les travaux de canalisation, des curages des eaux, de bouchage des trous et d’égalisation de terrain sur des endroits les plus impraticables.

La réalisation de ces travaux a été rendu possible grâce à la disponibilité des matériels d’entretien (pioches, houes, bêches, machette, barre à mine et brouettes) achetés par UGEAFI et l’implication de la communauté dont les chefs de localité ainsi que de la population locale.

UGEAFI remercie toute l’ équipe qui a participé dans la réalisation de ce projet ainsi que les agriculteurs de Bibokoboko de nous avoir fait confiance.

Maisha Bora!

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
UGEAFI