Rencontre intercommunautaire à Minembwe

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Une rencontre a eu lieu ce lundi le 01 février 2021 réunissant 61 personnes issues de différentes communautés à savoir : Bashi, Bafuliru, Banyamulenge, Banyindu, et Babembe à Minembwe. 

En effet, cette séance a été honorée par la présence des autorités administratives, la FARDC, la Police Nationale, la société civile, les chefs coutumiers, le représentant de la MONUSCO, les femmes et jeunes. 

Cependant, un seul point était à l’ordre du jour à savoir : comment pourrions-nous faire pour qu’il y ait la paix et la cohésion sociale entre les communautés, vu la crise actuelle et les violences faites par les différents groupes armés et milices étrangères sans aucune protection physique de la population à Minembwe.

Au cours de cette réunion, il a été question qu’UGEAFI présente des résultats des réunions des dernières années ayant provoqué des changements significatifs et contribué à une stabilité de la population à savoir : les conflits de Banyamulenge et Babembe à Mutambala et à Itombwe.

Après débat et délibération , les participants ont souligné que les causes des conflits sont liées à la mauvaise gouvernance, détention illégale d’armes, prolifération des groupes armés et milices étrangères, manipulation de la population par les politiciens ainsi que le chômage et pauvreté de la jeunesse.

Au cours de cette réunion intercommunautaire, différentes recommandations ont été souligné et relevées à savoir :

  • Organisation des dialogues inter communautaires,
  • Organisation des croisades de prières réunissant toutes les églises et communautés confondues pour un pardon mutuel,
  • Sensibilisation des jeunes à se désolidariser des groupes armés locaux et milices étrangères. 

En outre, les participants ont demandé l’intervention de l’Etat et de la MONUSCO dans le cadre de garantir la sécurité afin qu’il y’ ait la mise en œuvre des initiatives de paix dans la zone et aux ONG pour l’appui humanitaire ainsi que le renforcement des capacités des communautés pour la résilience dans ce contexte difficile.

Se basant sur l’expérience de 2012 quand l’UGEAFI a intervenu pour réconcilier les Babembe et Banyamulenge des moyens plateaux de Mutambala à celles des hauts plateaux de Minembwe, les participants ont demandé à UGEAFI de bien vouloir faciliter le dialogue intercommunautaire, étant donné leur expérience dans la transformation des conflits.

Enfin, dans un climat d’attente mutuelle, tous les participants se sont engagés et donner comme devoir, d’aller vulgariser les messages de paix et réconciliation dans leurs communautés respectives ainsi la séance fut levée.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
UGEAFI